Pêche durable - Inauguration de la halle aux poissons de La Digue

Pêche durable - Inauguration de la halle aux poissons de La Digue

L’Ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République des Seychelles, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche et la ministre de l’Habitat, des Terres, de l’Infrastructure et des Transports terrestres et l’Ambassadeur de France, qui assure la présidence permanente de l’Union Européenne aux Seychelles, ont inauguré le 25 janvier 2019 les nouvelles installations pour les pêcheurs de La Digue en présence de membres de l’Assemblée nationale, représentants du district de La Digue, du directeur général de l’Autorité de la Pêche des Seychelles (SFA).

La construction de ces installations à La Digue témoigne du succès de la coopération bilatérale entre l’UE et les Seychelles dans le domaine de la pêche, car elle générera des revenus, améliorera l’hygiène et la sécurité alimentaire et créera de meilleures conditions pour les consommateurs et pour les pêcheurs eux-mêmes.

Le protocole liant l’UE aux Seychelles autour de la pêche durable profite directement à l’économie locale et à la population de La Digue. Le partenariat économique avec l’UE génère d’importants avantages économiques pour les Seychelles, deuxième exportateur de thon en conserve sur le marché de l’UE.

Ce projet a été financé dans le cadre du protocole actuel sur la pêche, signé entre le gouvernement des Seychelles et l’UE pour la période 2014-2019, grâce auquel l’UE fournit une contribution financière totale de 30 millions d’euros (480 millions de roupies des Seychelles). Cette somme permet à la fois le paiement des frais d’accès pour les navires de pêche de l’UE opérant dans les eaux des Seychelles et le soutien financier à la politique de la pêche sectorielle des Seychelles.

Ces installations s’inscrivent dans le cadre du soutien sectoriel visant à développer la pêche aux Seychelles, une des priorités identifiées par l’Autorité de la pêche des Seychelles (SFA). L’objectif est de promouvoir les infrastructures et le développement de la pêche artisanale, en soutenant fortement la durabilité de l’activité de la pêche aux Seychelles, y compris les pêcheries thonières régionales. La nouvelle halle aux poissons de La Digue sera gérée par la communauté de pêcheurs locaux.

voir aussi : http://www.seychellesnewsagency.com...

L’accord de partenariat pêche durable UE-Seychelles est un accord de coopération de longue date entre les Seychelles et l’UE, permettant aux navires de l’UE de pêcher dans les eaux sous la juridiction des Seychelles. L’utilisation des navires de pêche de l’UE ne dépasse pas le surplus des stocks de thon tropical qui ne sont pas capturés par les navires seychellois artisanaux, semi-artisanaux et industriels dans la zone économique exclusive des Seychelles. Les navires autorisés à pêcher en vertu du protocole actuel déchargent leurs captures à Port Victoria et fournissent du thon, qui est transformé non seulement aux Seychelles, mais également à Maurice et à Madagascar.

Le protocole sur la pêche génère des avantages économiques importants lorsqu’il est associé au régime commercial préférentiel accordé aux Seychelles pour les produits du thon congelés et en conserve exportés vers l’UE dans le cadre de l’accord de partenariat économique (APE). L’industrie de transformation des Seychelles fournie par les flottes de pêche de l’UE emploie 2 300 personnes. Les Seychelles sont le deuxième exportateur sur le marché de l’UE de conserves de thon en volume en 2017.

Dernière mise à jour le : 30 janvier 2019
Retour en haut