Les relations franco-seychelloises

Relations politiques

Proche géographiquement par la Réunion, la France entretient avec les Seychelles des relations excellentes et de qualité, qui s’inscrivent dans la continuité d’un long partenariat historique ancré sur un attachement réciproque des Français aux Seychelles et des Seychelles à la langue et à la culture françaises.

Ces relations sont de plus alimentées par l’engagement commun fort de nos deux pays au sein de la Commission de l’Océan Indien (COI).

Les relations militaires bilatérales entre la France et les Seychelles sont étroites, comme en témoignent les nombreuses escales de la Marine nationale française à Victoria au cours des dernières années, l’assistance des forces armées françaises dans la zone sud de l’océan Indien (FASZOI) aux garde-côtes seychellois ainsi que la mise en place d’un conseiller technique pour faire face aux attaques de piraterie en 2009.

Pour en savoir plus sur la coopération de défense

Relations économiques

La France est un acteur économique majeur aux Seychelles. Les exportations entre la France et les Seychelles et les importations françaises en provenance des Seychelles sont très importantes. Ces dernières sont composées presque entièrement de conserves de thon.

La France est un investisseur étranger important des Seychelles. La présence française est concentrée dans quelques secteurs : flottes de pêche (SAPMER), restauration des compagnies aériens (SERVAIR), déménagements internationaux (AGS) et traitement de l’eau (contrat Eiffage/Hydrotech).

Quelques opérateurs français sont présents sur une base individuelle dans le tourisme (hôtellerie, restauration, location de bateaux, clubs de plongée, etc.) et dans d’autres activités de services (conseil, immobilier, multimédia, etc.). Les échanges entre la Réunion et les Seychelles sont très importants.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Un accord a été signé entre le Ministère du Tourisme et de la Culture des Seychelles et le Musée National de la Marine, qui fournira au gouvernement seychellois son expertise pour la création d’un musée naval seychellois.

Pour sa part, les Seychelles appuieront les musées nationaux de la Marine nationale en apportant leur expertise dans la réparation et la rénovation de modèles marins. L’Université des Seychelles a des partenariats avec les universités de Paris, Bordeaux et La Réunion.

Autres domaines de coopération

Les Seychelles et la France au titre de La Réunion ont signé en 2003 un accord-cadre de coopération renouvelé par tacite reconduction depuis et dont la mise en œuvre est organisée à travers des plans d’action. Il couvre des domaines aussi variés que l’éducation, l’environnement, le tourisme, la santé, la presse, la télévision et l’énergie.

Une vingtaine de chargés de mission coopérants et experts (CUI, VSI, VIE, AELF de la Région et du Département) sont placés dans divers ministères et administrations seychellois, ainsi qu’à l’Alliance française de Victoria et dans les écoles primaires et secondaires pour l’enseignement du français.

L’IRD affecte depuis plusieurs années deux scientifiques résidents (biologie marine) auprès de la SFA (Seychelles Fishing Authority).

Dernière mise à jour le : 31 août 2018
Retour en haut