Le 14 juillet 2018 de la France aux Seychelles

Le 14 juillet 2018 de la France aux Seychelles

Le Champlain, pour la deuxième fois cette année, a accosté à Victoria à l’occasion du 14 juillet 2018, réalisant ainsi la quatrième escale en six mois d’un navire de la Marine Nationale française aux Seychelles.

Il s’agit d’un "bâtiment multi-missions", récent, polyvalent, économe, apte aussi bien à effectuer des remorquages ou des ravitaillements dans les îles éloignées qu’à contrer toutes les menaces pesant sur la sécurité maritime (narcotrafic, pêche illégale, contrebande…) dans l’océan Indien occidental.

Après le déploiement à l’occasion de la Fête Nationale des Seychelles le 29 juin dernier, d’un avion militaire et d’un détachement français, la venue de ce navire pour la Fête Nationale de la République française symbolise l’intensité et l’étroitesse des relations entre les Seychelles et la France, en particulier en termes de coopération militaire.

Elle atteste aussi de la réalité constante et de la densité de cette coopération, caractérisée par l’échange réciproque de savoir-faire et d’expériences mutuelles bénéfiques aux deux nations dans cette zone partagée de l’Océan Indien.

Tous les bateaux de cette série portent le nom des explorateurs français qui, du XVIe au XIXe siècles, sillonnèrent toutes les mers du globe. En plus de découvrir et de cartographier le monde, ils peuplèrent de Français les terres inhabitées rencontrées, qui portent encore aujourd’hui la trace de ces premiers habitants : de l’Île Sainte-Croix (au Canada) à La Réunion (ile Bourbon), des Malouines (en face de l’Argentine) jusqu’aux Seychelles bien évidemment, dont la plupart des Iles portent leur nom.

Le Champlain porte ainsi le nom d’un navigateur français qui, au XVIIe siècle, explora les côtes de l’Amérique du Nord, fonda la ville de Québec et dirigea la Nouvelle-France.

Pour renouveler les liens pluri-centenaires entre Français et Seychellois, le Champlain a accueilli le samedi 14 juillet des visites à son bord, ouvertes au public seychellois.

Dernière mise à jour le : 14 août 2018
Retour en haut