La frégate Courbet fait escale aux Seychelles

La frégate Courbet fait escale aux Seychelles

En mission opérationnelle en océan Indien, la frégate française « Courbet » effectue une escale aux Seychelles

Forte d’un équipage de plus de 160 marins, la frégate type La Fayette (FLF) « Courbet », de la marine nationale française, est partie de Toulon en France le 30 juillet, pour effectuer une mission opérationnelle de plusieurs mois en océan Indien.

Après une première partie de mission dédiée à des patrouilles en mer Rouge, dans le golfe d’Aden et le nord de l’océan Indien, le « Courbet » a rejoint le canal du Mozambique où il est venu contribuer à la sécurité maritime, dans une zone stratégique traversée par des routes maritimes importantes, et faire respecter le droit international relatif à la liberté de circulation et à la lutte contre la pêche illicite et les trafics illégaux.

Désormais dans une nouvelle phase de sa mission, le « Courbet » patrouille plus au nord de l’océan Indien, de l’ouverture du Golfe Persique jusqu’à la Tanzanie et les Seychelles. S’appuyant sur ses équipes spécialisées, ses moyens de détection, ses embarcations et un hélicoptère de type Panther, le « Courbet » a rejoint la Combined Task-Force (CTF) 150, une coalition constituée de marines de différents pays dédiée à la lutte contre les trafics illicites qui financent le terrorisme international. Sa mission consiste principalement à rechercher, détecter, identifier et intercepter les trafiquants de drogue qui alimentent les plaques tournantes de l’Afrique de l’Est et à saisir les marchandises illicites afin de limiter les flux financiers qui profitent aux terroristes.

Le « Courbet » contribue aussi au dialogue et à la collaboration opérationnels avec les marines de la région. Toutes les occasions, en mer ou à quai, sont ainsi saisies pour conduire des activités de coopération destinées notamment à développer les capacités maritimes régionales de sécurité et de gestion de crise. Le « Courbet » effectue actuellement une escale à Port Victoria, la sixième d’un navire de la marine nationale depuis le début de l’année, afin de se ravitailler. Après avoir accueilli à bord l’ambassadeur de France aux Seychelles et plusieurs autorités seychelloises, cela a aussi été l’occasion de s’entraîner à la visite et à la fouille des boutres (dhows), avec des agents de la police et des garde-côtes seychellois spécialisés dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

JPEG - 332.4 ko
Le Courbet
Dernière mise à jour le : 28 novembre 2018
Retour en haut