L’ambassadeur Dominique Mas

L'ambassadeur Dominique Mas

Dominique Mas a été nommé ambassadeur de France auprès de la République des Seychelles par le président de la République française le 30 août 2019.

Chers amis aux Seychelles,

Ayant pris récemment mes fonctions, permettez-moi en premier lieu de vous dire combien je suis honoré et heureux de représenter la France dans ces îles des Seychelles.

Je découvre chaque jour un peu plus la proximité qui existe entre nos deux pays. Pas seulement parce que nous partageons une frontière maritime commune et que nos territoires sont si proches les uns des autres, mais aussi parce que nous défendons bien souvent les mêmes causes et sommes engagés dans les mêmes batailles. La lutte contre le changement climatique est ainsi une priorité commune, comme le rappellent régulièrement les Présidents Danny Faure et Emmanuel Macron. Les Seychelles, petit état insulaire, sont directement et durablement affectées par la montée et le réchauffement des eaux, par l’érosion et la perte de diversité halieutique qui en découle. Cela a sans aucun doute un impact sur les conditions de vie des populations et sur l’économie nationale. La France est engagée, au sein d’une Europe unie et dans le respect des Accords de Paris, dans la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre et dans le soutien à l’adaptation des pays déjà touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Elle accompagne ainsi les Seychelles dans son processus de résilience aux chocs climatiques.

D’autres batailles nous sont communes : la lutte contre la piraterie maritime et les trafics de drogue sont deux combats que nous menons ensemble, au sein de l’opération ATALANTA et de la Task force 150. Le succès de ses deux coalitions a permis de réduire sensiblement la piraterie maritime et d’entraver le commerce de la drogue, deux fléaux qui menacent le devenir économique et social des Seychelles.

La coopération au développement et le renforcement des capacités locales ou régionales constituent des obligations de notre relation bilatérale. Je salue la présence de nombreux volontaires de la Réunion qui mettent leur expertise au service des institutions seychelloises et qui traduisent cette volonté de solidarité de la part de la France. Les institutions de la Réunion mais aussi de Mayotte sont pleinement mobilisées au sein de la « famille » de l’Océan Indien et apportent une aide majeure à leurs partenaires seychellois. Nos relations commerciales portent aussi cette exigence de solidarité et de développement. Les deux pays bénéficient des accords commerciaux négociés entre l’Union européenne et les Seychelles, qui permettent aux entreprises françaises d’être présentes dans des secteurs aussi stratégiques que la pêche, le tourisme ou encore le transport maritime.

Aux côtés de notre communauté française, j’entends organiser mon action en appui à l’ensemble des initiatives de mes compatriotes et de leurs partenaires seychellois, afin qu’ensemble nous renforcions et élargissions les liens d’amitié et de coopération qui nous unissent et qui nous rappellent l’histoire commune de nos deux peuples. Nos entreprises sont porteuses des savoir-faire nécessaires aux Seychelles et je souhaite pouvoir les accompagner localement afin qu’elles puissent offrir le meilleur de leurs produits et expertises. Je sais nos institutions de la Réunion ou de Mayotte mais aussi notre opérateur de développement, l’Agence française de Développement, pleinement mobilisés pour développer leur coopération aux Seychelles et je m’emploierai à les aider dans cette direction. Enfin, la capitale dispose de deux magnifiques instruments au service de la Francophonie, l’Alliance française et l’école française des Seychelles. J’espère pouvoir contribuer à leur rayonnement et à l’élargissement de leurs audiences afin d’accroitre « l’envie de français » chez nos amis seychellois.

Je demeure, avec toute l’équipe de cette ambassade, à votre disposition et à votre écoute et formule le vœu qu’ensemble, nous puissions apporter notre contribution à la relation d’amitié qui unit nos deux pays.

Dernière mise à jour le : 15 octobre 2019
Retour en haut