FAZSOI : Les forces spéciales seychelloises en formation à La Réunion

Du 09 au 17 février 2017, treize militaires des forces spéciales seychelloises (TAZAR) ont participé à une période de formation tactique et technique dispensée par la SCAE (Section Commando d’Appui à l’Engagement) du 2e RPIMa dans le cadre de la coopération avec les états de la zone de responsabilité des FAZSOI (Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien). Cette formation est la troisième de ce type depuis le début de l’année 2017.

Faisant suite à plusieurs activités communes aux Seychelles ou à La Réunion, cette formation s’inscrit dans le programme d’entraînement mutuel et d’instruction des forces mis en place depuis 2016. Cette coopération a trois objectifs majeurs : le développement de l’interopérabilité des forces par des exercices bi et multilatéraux ; la poursuite d’une coopération dans le domaine du maintien en condition opérationnel naval, entre les bases respectives, par des instructions techniques de spécialistes seychellois ; et enfin le développement des capacités antiterroristes seychelloises par la formations de formateurs et des entraînements conjoints avec l’unité spécialisée TAZAR.

Ces quelques jours ont été l’occasion de travailler les savoir-faire nautiques avec des séances de navigation et d’infiltration nautique (palmage, kayak commando et zodiac), mais aussi d’approfondir les connaissances dans le combat en espace confiné, le secourisme au combat.

Les stagiaires ont été amenés à travailler sur la caserne de Pierrefonds, au port de Saint Pierre, à l’étang de Saint Paul, dans la région de Bourg Murat et enfin sur un site de combat en espace confiné de Saint Denis, bénéficiant ainsi de la diversité des environnements géographiques offerte à La Réunion.

A la fin de la formation, les stagiaires seychellois ont salué, outre la qualité de l’instruction, les grandes capacités techniques et les savoir-faire des cadres instructeurs dans les différents domaines d’activités.

Ainsi, 200 éléments Seychellois ont été formés par les FAZSOI en 2016. 10 actions de coopération, dont 3 DIO, et un exercice interalliés (CATEAU NOIR en octobre 2016 aux Seychelles) ont été menées au profit des TAZAR de la base navale seychelloise et de la police maritime seychelloise.

En 2016, les FAZSOI ont formé 1364 soldats étrangers dont 84 % issus de la commission de l’océan indien, comprenant Madagascar, Maurice, les Comores et les Seychelles, et 16% issus de l’Afrique australe. 51 actions de coopération ont été conduites par les FAZSOI dont 19 DIO (détachement d’instruction opérationnelle) au profit de ces pays de la ZRP.

Les FAZSOI participent à la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Elles constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre des menaces régionales, telle que la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

Dernière modification : 22/03/2017

Haut de page