Célébration du trentième anniversaire de l’Accord général de coopération entre les Etats-membres de la Commission de l’océan Indien.

L’accord signé à Victoria le 10 janvier 1984 a créé la Commission de l’océan Indien.
Les trente ans d’existence de cette organisation régionale ont été fêtés le 10 janvier 2014, à Victoria (Seychelles), dans une atmosphère empreinte d’émotion et de chaleur par les cinq Etats-membres (Maurice, Madagascar, Seychelles, Comores et France/Réunion).
JPEG
Dans le cadre des célébrations, des parachutistes des Forces françaises du sud de l’océan Indien (FAZSOI) ont réalisé un saut au Stade populaire, arborant les drapeaux des Etats-membres et de la COI.
JPEG
Cette démonstration a été suivie du dévoilement d’une plaque commémorative, dans les jardins de National House, lieu où l’accord de Victoria fut signé, trente ans auparavant.
Enfin, l’Institut créole international a été inauguré au Cap.

JPEG - 294.1 ko
M. Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI.

Etaient présents à ces célébrations, outre M. Jean-Paul Adam, ministre seychellois des Affaires étrangères ; M. El-Anrif Said Hassane, ministre comorien des Relations extérieures et de la Coopération chargé de la Diaspora, de la Francophonie et du Monde arabe, qui assurait la présidence de la C.O.I. ; Mme Claudine Ledoux, ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans la zone de l’océan Indien, représentant M. Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères ; M. Ulrich Andriantiana, ministre des Affaires étrangères de Madagascar ; M. Arvin Boolell, ministre mauricien des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international ; M. Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la C.O.I., ainsi que Mme Geneviève Iancu, ambassadeur de France aux Seychelles.

JPEG - 3.2 Mo
De gauche à droite au premier plan : M. Alain Saint-Ange, ministre du Tourisme et de la Culture, M. Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI, M. Danny Faure, vice-président de la République des Seychelles, M. Didier Robert, président du Conseil régional de La Réunion, M. Roland Robert, vice-président du Conseil général de La Réunion, M. Jean-Paul Adam, ministre seychellois des Affaires étrangères, Mme Benjamine Rose, secrétaire générale pour la culture. De gauche à droite en arrière plan : M. Arvin Boolell, ministre mauricien des Affaires étrangères, M. Ulrich Andriantiana, ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Mme Claudine Ledoux, ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans la zone de l’océan Indien, M. Vincent Mériton, Ministre désigné aux Collectivités locales, au Développement social et au Sport, Mme Anne Lafortune, secrétaire générale pour le tourisme.

M. James Alix Michel, président de la République des Seychelles, a rappelé à cette occasion que les priorités de son pays portaient sur « l’économie bleue », le changement climatique, la francophonie et la problématique de la desserte aérienne.
Parallèlement, une réunion ministérielle a permis d’évoquer les priorités de la C.O.I et précisément la question du transport aérien, crucial pour le développement économique de la zone. Cette réunion visait aussi à faire émerger un consensus pour donner mandat au secrétaire général de défendre une position unique aux Nations unies, en vue de la reconnaissance des intérêts spécifiques des petits Etats insulaires en développement (PEID).

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page