Audit de la gendarmerie française au profit des unités cynophiles seychelloises

Audit de la gendarmerie française au profit des unités cynophiles (...)

Les Seychelles et la France travaillent de concert pour développer la participation des chiens à la sécurité de l’archipel.

La gendarmerie nationale française a envoyé aux Seychelles fin 2018 un de ses experts en formation cynophile pour évaluer avec les autorités locales les évolutions possibles dans l’utilisation des chiens dans le domaine de la sécurité.

Au cours de cette mission, aboutissement d’un partenariat mené avec l’ONUDC (Office des Nations-unies contre la Drogue et le Crime), l’expert français a pu visiter les installations, assister au travail quotidien des policiers avec les chiens, partager sa riche expérience et rencontrer les responsables des principales administrations concernées.

Les échanges très productifs ont permis de mieux cibler les besoins de la police en général, du bureau anti-drogue (Anti-Narcotics Bureau) et du service pénitentiaire.

L’expert, un officier de la Gendarmerie nationale, provenait du Centre national d’instruction cynophile de la Gendarmerie, prestigieuse structure fondée en 1945 et qui accueille chaque année 350 stagiaires et forme 250 chiens, diffusant l’excellence du savoir-faire cynophile français dans le monde entier.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus :
Centre nationale d’instruction cynophile de la Gendarmerie à Gramat

Dernière mise à jour le : 21 janvier 2019
Retour en haut