38 millions de dollars pour lutter contre le changement climatique dans l’Océan Indien

L’ambassade de France se félicite de l’attribution de 38 millions de dollars du Fonds Vert pour le Climat en faveur de la lutte contre le changement climatique et pour la préservation des écosystèmes de l’Océan indien. La mise en œuvre de cette contribution qui bénéficiera aux Seychelles a été confiée à l’Agence française de Développement (AFD). Cette subvention s’ajoute aux 13 millions d’euros qui ont été aussi délégués à l’AFD par l’Union européenne sur les mêmes objectifs.

Un projet régional en lien avec la société civile

La contribution du Fonds Vert pour le Climat va permettre d’accompagner la société civile dans le déploiement de « Solutions fondées sur la Nature » face au changement climatique et pour la préservation des écosystèmes fragiles de l’Océan Indien. Les projets seront opérés par le Fonds pour les Ecosystèmes Critiques (Critical Ecosystem Partnership Fund - CEPF) hébergé par l’ONG Conservation International (CI). Le projet concerne Madagascar, les Comores, l’Île Maurice et les Seychelles en lien avec les Outre-Mer français de la région Océan Indien.

Des actions concrètes

Les activités prévues sont notamment :

-  la mise à jour du profil d’écosystème des pays de cette partie de l’Océan Indien et l’élaboration de plans stratégiques nationaux pour les Solutions Fondées sur la Nature en lien avec les contributions des pays à la COP15 ;
-  le financement de projets de la société civile en faveur de l’adaptation au changement climatique basée sur les écosystèmes ;
-  le renforcement des partenariats publics et privés, notamment en lien avec les opérateurs de La Réunion, de Mayotte et de l’axe Indo-Pacifique.

Dernière mise à jour le : 26 août 2020